Seninghem

Le village de Seninghem
blason ou armoirie de seninghem

Mairie de Seninghem
90, rue Principale
62380 Seninghem
Tél : 03 21 39 63 81
Fax : 03 21 95 39 19

Contacter la mairie par courriel 

Site internet de Seninghem

Fiche d'identité

Les Seninghémois et les Seninghémoises
720 habitants

Maire : Christian Tellier

mairie de seninghem

Horaires d’ouverture de la Mairie :

  • Lundi et Jeudi de 16h30 à 19h00 
  • Mercredi de 10h30 à 12h00

Permanences du Maire :

  • Mercredi de 11h00 à 12h00
  • Jeudi de 18h00 à 19h00

                                                                                                                                                                                                                                                        

Le Conseil municipal

(Agrandir l'image)

Maire : Christian Tellier

Adjoints : Jean-Claude Bouffart, Jean-Luc Chochoy, Jacques Louis, Claudine Morville

Conseillers Municipaux : Paul-Henri Avart, Marylène Deneuville, Philippe Duval, Daniel Evrard, Joseph-Marie Evrard, Charline Frammery, Jean-Marie Guilbert, Sylviane Lardeur, Christophe Leclercq, Jean-Claude Millamon

                                                                                                                                                                                                                                                 

Découverte du village de Seninghem

photos  panoramique de seninghem  prise de vue  du belvedere

Le nom de Seninghem  est d’origine germanique. Il signifie : lieu d’habitation des gens de Sino; patronyme du chef franc qui occupait ce territoire.

Sous la féodalité, un château fort, bâti vers l’an 1000 sur une butte au lieu-dit « Le marché » abrita  les seigneurs  de Seninghem. En 1279, devenu propriété d’Arnould, seigneur de Renty, qui lutte contre la comtesse d’Artois, la guerre s’installe et Il fut rasé vers 1320.

En février 1790, Seninghem devient Chef Lieu d’un canton composé de 13 communes ( Acquin , Affringues , Alquines , Bayenghem , Boisdinghem , Bouvelinghem , Coulomby , Escoeuilles , Haut-Loquin , Quercamps , Surques et Westbécourt ). Elle le restera jusqu’en Octobre 1802 (9 brumaire ab XI).

En Mai 1972, un violent orage s’abat sur Seninghem et la foudre endommage gravement l’église Saint-Martin. Elle sera réouverte au culte en Juillet 1974. Sa particularité est la présence de deux magnifiques porches avec fronton triangulaire de 1751. On trouve également  2 chapelles sur la paroisse : Notre Dame des Ardents bâtie en 1604 et réputée pour les maladies de la peau et les eczémas; et Notre Dame des Fièvres située rue Paul Lefrançois, construite en 1821 et restaurée en 2000 par des bénévoles du village.

Par ailleurs, le village est traversé par «l’Urne à l’eau» qui prend sa source sur Coulomby. La légende raconte qu’un soir d’élections, des électeurs mécontents jetèrent l’urne dans la rivière d’où son nom d’Urne à l’eau!